Pôle ADF

L’association IDEM-ADF (loi 1901)
a pour but de promouvoir toute action qui contribue à l’évolution,

l’épanouissement des individus et des familles dans ce monde en
perpétuelle évolution sociale et technologique.

 

Ouverture du Pôle ADF -Accompagnement Des Familles en 2012

La nouvelle volonté de l’association est de permettre l’impulsion et la mise en place d’actions apportant une aide et un soutien aux enfants, adolescents, couples, familles et grands-parents par la création de dispositifs de soutien par des actions concrètes :

  1. écoute, conseil et soutien
  2. proposition d’animations, ateliers et conférencesactions2
  3. organisation ou soutien d’actions sociales et/ou humanitaires et/ou culturelles

 


Valérie DÉSERT

Conseillère conjugale et familiale  pour l’association IDEM-ADM
&
Formatrice en Discipline positive – Coach parental et familial

(Coordinatrice des actions du Pôle ADF)

Formée à l’accueil, à l’écoute et au dialogue, je suis là pour vous accompagner à faire le point sur les situations difficiles, douloureuses ou de crise que vous traversez.
Je reçois des personnes, des couples, des familles, ayant une demande d’aide liée à des difficultés relationnelles, affectives, sexuelles ou éducatives, rencontrées dans leur vie personnelle, professionnelle, leur vie de couple ou leur vie familiale.

Mon travail consiste aussi à vous aider à mieux vous connaître, à identifier votre mal être, vos blocages, et à améliorer tout ce qui touche à votre vie relationnelle et amoureuse.acceuilblog

Pourront être abordé en consultation, vos attentes, désirs, vie sexuelle, dysfonctionnements, en identifiant les points de blocages, les non-dits ou les incompréhensions.

« Le conseiller conjugal et familial, paradoxalement, ne donne pas de conseils ; il écoute, informe et favorise la parole, aidant les personnes qu’il reçoit à trouver leurs propres réponses, à prendre leurs propres décisions. D’ailleurs, conseiller vient du terme anglais conselling, qui signifie tout à la fois assistance, orientation, aide psychosociale et doit être pris dans le sens de « tenir conseil avec ».« Tenir conseil, c’est faire réfléchir, réfléchir ensemble, essayer de recueillir le sens profond de ce que vivent les personnes, de ce que vit le couple.»

 


Formatrice en discipline positive, j’anime des ateliers de soutien à la parentalité, des entretiens individuels en coaching parental et familial

Les séances de coaching ou les entretiens individuels peuvent avoir lieu par le biais de Skype.
La vidéoconférence constitue une alternative idéale lorsque le temps vous manque.
Suite à une demande grandissante, vous avez maintenant la possibilité de travailler avec moi directement du confort de votre foyer et à une heure qui vous convient sans vous déplacer.

Qu’est-ce que le coaching ?

Le coaching individuel désigne le processus interactif. Un individu (le coaché) sollicite un interlocuteur référent (le coach) pour être accompagné dans une ou plusieurs dimensions de son développement personnel et professionnel.
Le coach est un professionnel qui aide la personne à mieux réfléchir sur sa situation et ses projets. Son rôle de catalyseur et de miroir permet de prendre du recul,
de clarifier ses objectifs et de bénéficier de conseils neutres. Ce processus vise à amener progressivement le coaché en position de jouer
sa partie au meilleur de lui-même, dans une relation pertinente à son environnement.

 

skipe1rvous

 

 

 

 

 

 

Cocréatrice de l’association IDEM-ADF créée en 1997, j’interviens au près des enseignants de la
maternelle au lycée comme formatrice numérique au sein de l’association dont j’ai eu la direction
pendant 18 ans.

Cette association a pour but de promouvoir toutes les actions qui contribuent à l’évolution,
l’épanouissement des individus et des familles dans ce monde en perpétuelle évolution sociale
et technologique et est également un centre de formation continue pour les enseignants.

Mes outils :

  • L’écoute active selon Carl Rogers

    Il s’agit une technique de communication qui consiste à utiliser le questionnement et la reformulation afin de s’assurer que l’on a compris au mieux le message de son interlocuteur et de le lui démontrer. Cette approche se caractérise par la manifestation d’un respect et une confiance chaleureuse envers l’interlocuteur, pour qu’il brise ses défenses et qu’il puisse s’exprime librement.Pour celui-ci, les contenus émotionnels d’une situation sont plus importants que les contenus intellectuels. C’est du côté du « cœur » et non de la « raison » qu’il faut porter son attention. Selon Rogers, quelle que soit la technique que l’on utilise, elle ne sert à rien si « l’écoutant » ne met pas en place une attitude mêlée d’authenticité et de compréhension, sans chercher à interpréter et/ou juger.
    Savoir écouter pour Rogers repose sur le respect strict de cinq impératifs :
    L’accueil : Savoir accepter l’autre comme il est. C’est une attitude empreinte de respect et de considération pour favoriser la confiance et manifester un réel intérêt. C’est considérer l’autre comme la personne la plus importante au monde mais sans arrière-pensée, c’est-à-dire sans en attendre un retour.
    Être centré sur ce que l’autre vit et non sur ce qu’il dit : C’est aller au-delà des faits pour s’ouvrir à la façon dont l’autre ressent les choses avec « ses tripes ».
    S’intéresser à l’autre plus qu’au problème lui-même : Plutôt que de voir le problème en soi, il s’agit de voir le problème du point de vue de l’autre.
    Montrer à l’autre qu’on le respecte : C’est donner à l’autre l’assurance que l’on respecte sa manière de vivre ou de voir les choses sans empiéter sur son domaine et sans se transformer en apprenti psychologue qui « voit » dans l’inconscient de l’autre
    Être un véritable miroir : Il s’agit, non pas d’interpréter « votre problème c’est cela » mais de se faire l’écho de ce qu’il ressent: « ainsi, vous ressentez profondément que… ». Tout l’art est ici de mettre en relief les sentiments qui accompagnent les mots de l’autre.

  • La Communication Non violente

    La Communication NonViolente, ou CNV, élaborée par Marshall Rosenberg (collaborateur de Carl Rogers) repose sur une pratique du langage qui renforce notre aptitude à conserver nos qualités de cœur, même dans des situations de difficiles. Son objectif est de rappeler ce qui est primordial dans les interactions humaines, et de nous aider à améliorer la qualité de nos échanges et de nos vies.
    Grâce à un travail sur notre manière d’observer, de percevoir et de nous exprimer, le processus ouvre un dialogue sincère, authentique et respectueux. Il nous amène à nous exprimer et à écouter l’autre avec une grande conscience et la qualité de présence et de cœur que nous souhaitons.
    Nous devenons plus conscients de nos perceptions, nos émotions, nos désirs et nos besoins ; à être précis et sincères dans la manière de nous exprimer tout en portant un regard sur l’autre (et sur soi-même) empreint de respect et d’empathie.
    Les outils proposés permettent de garder un équilibre entre soi et l’autre, équilibre nécessaire à un échange authentique, empathique et constructif (autant avec soi-même qu’avec son interlocuteur).

  • L’analyse transactionnelle

    L’Analyse Transactionnelle est une méthode de développement personnel pour mieux
    se connaître, se sentir bien au milieu des autres et prendre
    sa vie en main. Elle nous sensibilise aux différents modèles de
    communication et nous invite à choisir nos comportements en conséquence.
    Elle propose notamment une grille d’analyse claire et des outils efficaces pour résoudre
    les conflits dans un groupe : une famille, une équipe, une organisation…

  • La PNL

    La définition classique
    La PNL est l’étude des réalités psychologiques individuelles ou collectives et l’élaboration de moyens d’observation, de codification et d’action.
    La PNL s’inscrit dans la ligne du développement personnel, ses objectifs sont clairement énoncés dans la recherche de l’efficacité personnelle.
    On peut définir la PNL comme une collection d’outils descriptifs de l’expérience humaine et de la communication, mais aussi comme une attitude particulière à la fois ouverte pragmatique et créative.
    La PNL retiendra essentiellement trois points forts : d’une part, la notion
    d’ici et maintenant permettant de focaliser l’attention sur la perception de soi, des émotions, de la relation, d’autre part, l’idée du recadrage

  • Méthode tipi


v.desert@orange.fr